Totem, l’art de la très belle came

A lire dans le dernier Respyr printanier, l’histoire d’une petite boîte discrète située dans la banlieue de San Sébastian qui fabrique un bijou, le Totem cam (pour les non-initiés, un outil de génie plus couramment appelé « friend » qui permet de grimper dans des voie non équipées) et qui a su tenir tête à des grosses entreprises américaines. David contre Goliath au pays des « friends ».

Photos de Ruben CrespoCapture d_écran 2018-04-16 à 18.11.14

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s