Blog

Verdon avec Simon

Découverte du Verdon (pour ma part !) avec Simon (qui est guide) et Marie-Claire. J’y reviendrai, ces verticales sont exceptionnelles. Prochain voyage Taghia —une autre première – il est bon de commencer l’escalade tard, tout est à découvrir…:)— en septembre. Love.

Le chantier des beaux gosses

Un chantier à part sur les hauteurs du val d’Azun (65). Un chantier patrimoine et insertion organisé par la Maison de la Montagne à Pau où s’est réuni, pendant cinq semaines, un étonnant mélange de genres… à découvrir dans le dernier et très beau numéro de Pyrénées Magazine. Nous y étions au même moment que l’équipe des Racines et des ailes dont le reportage devrait être diffusé cet été. #pyrenees #reportage #montagne #alpiniste #presse #milan Photos : Laurent Nédélec

Une nuit au Balaïtous

Un peu d’air, de hauteur, de belles lignes de fuites depuis les crêtes du Balaïtous dans les Hautes-Pyrénées. Avec Olivier, un ami, dont la belle idée est de nous avoir emmené-es au sommet en passant par les crêtes du Diable et pat l’arête de Costerillou. Avec le plaisir de passer deux nuits là-haut. À lire dans le dernier Respyr. Photos : Olivier Stoupy #alpinisme #escalade #pyrénées #respyr

Cascade de glace/Pyrénées mag

Gravir l’éphémère – Dans le dernier Pyrénées magazine, une échappée de deux jours à la cascade du Joclar avec Georges, Calou, Bruno,  Morgan et Gilles.  « On respire fort, s’arme de courage, plante un premier piolet dans la glace, puis le second. C’est au tour des pieds. Ouf, ça tient ! À partir de là, on déroule, cogne et monte, on oublie son onglée et on arrive même à entendre cette petite musique, le bruit de l’eau qui coule et le craquement de la glace sous ses pas. C’est fort, vivant… »

Ansabère/ Pyrénées mag

Il y a quelque chose d’irréel à Ansabère… autre papier pour Pyrénées magazine, autre ambiance, presque chimérique, très belle escalade avec Olivier et François. « Sur la grande table en bois, une paire de jumelles, un briquet, un paquet de tabac noir à rouler, une cafetière italienne, unverre de café à moitié rempli et Le Lièvre de Vatanen, le roman de l’écrivain finnois Arto Paasilinna.“Tu l’as lu ?, demande Marcel Etcheverry avec sa grosse voix et cette gueule inoubliable burinée par le soleil.— Non— Tu devrais, c’est vraiment bien…”